23 avril 1651 : catastrophe fluviale à Vorey-sur-Arzon

Archives départementales de la Haute-Loire. 23 avril 1651 : noyades à Vorey-sur-Arzon (registre des baptêmes, mariages et sépultures de Vorey-sur-Arzon ; 1645-1676 ; E-dépôt 125/5).

Zoom sur...

  • Les registres paroissiaux et d'état civil contiennent parfois des chroniques relatant des événements ayant marqué leurs contemporains et en premier lieu les curés, rédacteurs des actes. À l'occasion d'une recherche, le registre des baptêmes, mariages et sépultures des années 1645-1676 de Vorey-sur-Arzon (E-dépôt 125/5) a révélé un bien triste récit, rapporté par le curé Boyer. À la page 7 le curé explique que le 23 avril 1651 vers 9 heures du matin, un groupe de 66 personnes souhaitant se rendre à la messe à l’église de Vorey, emprunte une barge servant de bac à traille pour traverser le Loire alors en crue, à l’aide d’une corde tendue entre les deux rives. Le fleuve est réputé flottable à partir de Vorey mais l’embarcation est en mauvais état et les passagers sont nombreux. La barge ne parvient pas à bon port et chavire sous le poids de l'équipage. Tous les passagers tombent à l'eau et plus de quarante victimes, originaires de villages des environs de Vorey-sur-Arzon, périssent noyées sans que les autres personnes présentes ne puissent les secourir du fait du débit du fleuve.
  • Le récit du curé Boyer est une forme d'hommage aux victimes. Trois cents soixante-neuf ans plus tard, nous le relayons à notre tour en mémoire des disparus du 23 avril 1651. À la suite de son texte, le curé Boyer liste sur deux pages les noms de toutes les personnes ayant péri noyées, puis il poursuit la tenue du registre paroissial à la page suivante, sous l'intitulé « De la continuation de ceux qui sont morts de mort naturelle ».


Consulter la chronique du 23 avril 1651 du curé de Vorey-sur-Arzon