Le rôle du Puy-en-Velay dans les origines du culte à la Vierge noire

Archives départementales de la Haute-Loire. "Nostre Dame du Pui en Auvergne", Livre d’Heures de Marguerite d’Autriche, Bibliothèque nationale d’Autriche, fin du XVe s. (cod. 1853, fol. 135 v.).

Parution d'article

  • Les Actes du IXe Congrès International d'Études Jacquaires qui s'est tenu à Saint-Jacques-de-Compostelle (Santiago de Compostela, Xacobeo, Xunta de Galicia) en 2017, contiennent un intéressant article de Térence Le Deschault de Monredon intitulé Le rôle du Puy-en-Velay dans les origines du culte à la Vierge noire. Cette mise au point utile, défend la thèse d'une sculpture réalisée par le prophète Jérémie, alors en Égypte, œuvrant à l’image d’une vierge à l'enfant au teint sombre pour favoriser l'assimilation de la population dite maure. Un éventuel sens symbolique négatif de la couleur est ainsi écarté. La vierge du Puy ayant quant à elle été noircie plus tardivement, possiblement sous l’épiscopat de Bertrand de la Tour d’Auvergne (1361-1382). L’enluminure illustrant cette actualité, tirée du Livre d’Heures de Marguerite d’Autriche conservé à la Bibliothèque nationale d'Autriche, serait la première image de Notre-Dame du Puy noircie.