27 avril 1773 : attaque du presbytère de Saint-Pal à main armée

Archives départementales de la Haute-Loire. 27 avril 1773 : attaque du presbytère de Saint-Pal à main armée (Saint-Pal-de-Murs, BMS 1760-1796, E-dépôt 9/6).

Zoom sur...

  • Dans le registre des baptêmes, mariages et sépultures 1760-1796 de l'ancienne commune Saint-Pal-de-Murs (registre E-dépôt 9/6), le curé de la paroisse, nommé Escolem, raconte : « Le 27 avril mille sept cent septante trois à dix heures du matin sont entrés dans le presbytère de Saint Pal, trois hommes armés de fusils et de pistolets... ». Il poursuit en expliquant que les brigands l'ont retenu de force dans le bâtiment, avec sa sœur, servante de la cure. Ils lui ont demandé ensuite « la bourse ou la vie », puis se sont fait ouvrir les armoires et ont pris ce qui avait valeur d'argent avant de filer.
  • Le 15 juin 1773, le curé est appelé au Présidial de Valence pour une confrontation avec deux des trois suspects qui ont été arrêtés. Il apprend que l'un est ancien cavalier de maréchaussée à Saint-Étienne (Loire), devenu cocassier (marchand d'œufs), le second domestique dans la région de Bugey (Ain). Le troisième, toujours en fuite, est le chef des contrebandiers et ancien brigadier dans les gabelles (gabelou). Le curé reconnaît les deux acolytes appréhendés. Ils sont condamnés à mort par pendaison, tandis que le troisième mis en cause, est condamné par contumace à être roué vif. Le curé conclut son récit, et par la même occasion le chapitre des actes de baptêmes et mariages de l'année 1773, en invitant ses « successeurs à se tenir sur leurs gardes ». Il leur signale également sa chronique dès la page de garde de l'année 1773, à l'aide d'un renvoi en forme d'étoile à cinq branches bien visible.

 

Consulter le texte dans la visionneuse