Cartulaire de Chamalières (362 J)

Archives départementales de la Haute-Loire. Cartulaire de Chamalières, XIe-XIIIe siècles (362 J, détail, folios XI et XII).
  • Constituant l’une des rares sources historiques concernant l'histoire de la partie septentrionale des états du Velay (région de Craponne-sur-Arzon, Roche-en-Régnier, Chamalières-sur-Loire), du Xe au XIIIe siècle, le cartulaire de Chamalières est par conséquent d’un grand intérêt pour l'histoire médiévale de cette partie de la Haute-Loire. Le monastère de Chamalières est alors un prieuré qui dépend de l’abbaye du Monastier Saint-Chaffre (Monastier-sur-Gazeille) et compte une trentaine de moines.

  • Ce sont les religieux du monastère qui assurent eux-mêmes la rédaction du cartulaire à partir de 1162, grâce au frère prieur Pierre de Beaumont, puis avec ses successeurs, de 1172 à 1176 (Pons de Chalencon), de 1186 à 1210 (Gilbert de Mézeires), puis de 1212-1213 (Raymond de Mercoeur). Le document recense les différents titres et preuves des transactions, donations et rentes du prieuré, le plus souvent passées avec les seigneurs voisins. Cet état a priori exhaustif, permet aux moines de Chamalières, de parer les éventuelles querelles liées au droit du sol, très fréquentes à l’époque.

  • Le texte étant en latin, il est fort utile de lire l'ouvrage d'Augustin Chassaing et Antoine Jacotin, intitulé "Cartulaire de Chamalières-sur-Loire en Velay : prieuré conventuel dépendant de l'abbaye de Saint-Chaffre" (éditeur A. Picard, Paris, 1895, 225 pages). Le document est consultable via le lien ci-dessous et sur le site de la Bibliothèque nationale de France Gallica.bnf.fr.

 

Consulter le cartulaire de Chamalières (362 J)