Gravures du château de Polignac

Archives départementales de la Haute-Loire. « Le chasteau de Polygnac en Velai », gravure tirée de l’ouvrage « Description de la Limagne d’Auvergne » de Gabriel Simeoni, 1561 (5 Fi polignac 14).

Numérisation et mise en ligne d'une collection

  • À l’occasion d’un travail réalisé avec une classe de primaire de l’école de Polignac, le Service éducatif des Archives départementales de la Haute-Loire a numérisé plusieurs gravures du château de Polignac, tirées de la sous-série 5 Fi (collection de gravures de monuments et sites). Ces documents sont à présent en ligne afin que chacun puisse les consulter.

  • Le château fort de Polignac, également nommé forteresse de Polignac, est situé à 5 km au nord-ouest du Puy-en-Velay. Il occupe une plate-forme basaltique de trois hectares, fragment d’une ancienne coulée volcanique. Perchée à 700 mètres d’altitude, cette butte domine la vallée de Polignac et le bassin du Puy. Le rocher est bordé de falaises abruptes hautes de près de 100 mètres. La position défensive du site est mise à profit dès la conquête romaine de la Gaule puisqu’un oppidum y est implanté afin de protéger la cité du Puy au nord. Plus tard les défenses seront renforcées par des portes successives (six à l’origine), un pont-levis, un assommoir et une herse que l’ennemi potentiel doit franchir avant de parvenir dans la cour-souricière sur laquelle donnent le chemin de ronde et le donjon et qui comme son nom l’indique, place l’assaillant en position délicate. On le comprend rapidement en la visitant, cette place forte est difficile à prendre.
  • Le château, acquit par la famille de Polignac au XIe siècle, connaît une impressionnante chronologie de travaux de constructions et de réparations. Les bâtiments édifiés essentiellement du XIIe au XVIe siècle, s’organisent en cinq ensembles du nord au sud : l’entrée (comprenant la tour de la « Géhenne »), le donjon majestueux (également nommé « Grosse Tour »), le logis seigneurial (qui compte entre autres le bâtiment de « la Vicomté » et la salle seigneuriale), la chapelle castrale, les bâtiments industriels (ruines). Les différentes gravures mises en ligne permettent d’entrevoir  sous différents angles cet exceptionnel site basaltique. Pour les consulter, saisir ou sélectionner "Polignac" dans la liste "Commune" et cliquer sur le bouton "Rechercher".

 

Consulter les gravures (5 Fi)