L'Hôpital Auxiliaire n°4 de Brioude (1914-1918)

Archives départementales de la Haute-Loire. Travaux de Raymond Caremier, "Guerres et conflits" (3 Num 230/4).

Travaux de Raymond Caremier, "Guerres et conflits" (3 Num 230/4)

  • En 1894, une poignée de personnalités brivadoises créent un Comité Local de la Croix-Rouge. À force d’abnégation, ces bénévoles mettent à disposition de l’autorité militaire de l’époque une organisation de soins de blessés de guerre susceptible d’aider la France dans l’hypothèse d’un conflit armé. En 1914, la situation internationale se dégrade et la solidarité des français en général et celles des habitants du pays brivadois ne sera pas vaine. Autour de la structure créée en 1894, Brioude dispose, dès le début de la guerre, d’un hôpital de soins réservé aux soldats blessés et malades. Pendant deux années, plus de 700 soldats vont y être admis. Hélas, quelques uns venus de très loin vont mourir en terre auvergnate soit des suites de leurs blessures, soit de maladies contractées au front. Raymond Caremier nous propose de redécouvrir le souvenir de ces « Morts pour La France » dont l’identité a été retrouvée dans les registres d’état civil de la ville mérite d’être rappelé aujourd’hui. Consultable également sur Geneanet (copyright : 3G8Y1E7 du 2 juillet 2014).