L'évacuation des habitants de Haute-Maurienne vers la Haute-Loire (juin 1940)

Archives départementales de la Haute-Loire. Travaux de Raymond Caremier, "Guerres et conflits" (3 Num 230/6).

Travaux de Raymond Caremier, "Guerres et conflits" (3 Num 230/6)

  • Le 9 juin 1940, encouragé par l’avance des troupes hitlériennes, Mussolini lance l’Italie dans la bataille en déclarant la guerre à la France et fixe le début des hostilités à minuit le jour même. Le soir même, à 22 heures, l’ordre d’évacuation des populations de la Maurienne tombe et son exécution doit être terminée le 11 juin 1940 avant 1 heure du matin. Sans aucune anticipation et préparation, les habitants de onze villages du département de la Haute-Loire, vont accueillir dans un grand élan de solidarité tous ces personnes menacées par les hostilités. Les villages savoyards dont l’évacuation est ordonnée : Bramans, Sollières, Termignon, Lanslebourg, Lans-le-Villard, Bessans et Bonneval. Les villages d’accueil : Coubon, Costaros, Cayres, Le Brignon, Le Bouchet-Saint-Nicolas, Ouïdes, Alleyras, Saint-Christophe-sur-Dolaizon, Saint-Jean-Lachalm , Séneujols et Bains. Raymond Caremier nous fait revivre au travers de ce texte une partie de l'été 1940 en Haute-Loire. Consultable également sur Geneanet, copyright : WC272H4 du 24 avril 2017.