Accueil > Archives en ligne > Fonds anciens emblématiques > Sceaux du Moyen Âge (1 B Hôtel-Dieu, 1 H, G)

Archives en ligne

Sceaux du Moyen Âge (1 B Hôtel-Dieu, 1 H, G)


Attention : vous devez installer la dernière version du module Flash afin de visualiser correctement les images.

Présentation de sceaux restaurés et de leurs moulages

  • Les sceaux médiévaux actuellement conservés sont très rares. L’ensemble des fonds du dépôt en compte environ 300, dont une bonne part sont des pièces uniques. Un catalogue détaillé en a été dressé. Ils sont fragiles. Les sceaux retenus pour cette opération présentent un exceptionnel intérêt, soit pour leur rareté, soit pour leur caractère emblématique : ce sont vraiment des trésors historiques pour le département et leur conservation mérite quelques soins ; cassés, ils étaient en péril. Leur restauration leur assurera encore, on espère, une longue vie.
  • Le sceau est indissociable du document auquel il est attaché. Il tient place de signature et authentifie l’acte. Utilisé au cours du Moyen Âge, il devient rare avec la diffusion du papier et l’invention de la signature (XVe-XVIe s.). Les matrices ont été confectionnées par des orfèvres spécialisés. Certaines sont des œuvres d’art au plein sens du terme.
  • Les sceaux restaurés sont en cire naturelle ou teintée (rouge ou vert). Les parchemins auxquels ils sont attachés sont issus des fonds de l’Hôtel-Dieu du Puy, de l’abbaye bénédictine de La Chaise-Dieu et du chapitre cathédral Notre-Dame du Puy. La restauration se conforme à un cahier des charges exigeant et précis.
  • Les moulages de plâtre présentés ont été réalisés à partir des originaux lors de la restauration. Ils présentent le sceau et, le cas échéant, le contre-sceau non visible sur l’autre face. Ils permettent une meilleure lisibilité de l’image et du texte, souvent usés et fragmentaires.
  • Voir le répertoire numérique des sceaux restaurés.

  


Espace personnel
Wikitag Espace personnel
Contact - Plan du site - Mentions légales